Pages

vendredi 18 novembre 2016

Jouer en classe "Le combat des sorciers et des sorcières" pour apprendre et réviser





L'idée de ce jeu appartient à  Colette Samson, dont j'ai suivi le module "Techniques de classe" pendant un stage en France. Au départ, c'était pour apprendre le futur proche, par l'intermédiaire de la formule "Je vais te transformer en...". 
Je l'ai expérimenté avec mes classes, adapté et j'ai pu ainsi constater qu'il se plie parfaitement à la révision de beaucoup d'autres temps verbaux, à l'apprentissage de certains champ lexicaux (vocabulaire des animaux, des fruits et légumes, des aliments,  des vêtements et chaussures, des moyens de transports, lexique du conte, des fêtes, etc.). En même temps, j'ai observé que non seulement les plus petits étaient enchantés par l'idée de jouer en classe, mais que les adolescents aussi avaient envie de le faire...
Enfin, il est utile par ses différents prolongements et par le plaisir que prennent les élèves à se défier en utilisant le français.


Description du jeu : deux élèves, face à face, se défient en se lançant, à tour de rôle, une formule magique: "Je vais te transformer en..."





NiveauxA2-B1

L'objectif de ce jeu

Les apprenants doivent être capables d'utiliser un certain temps verbal et les pronoms compléments dans une situation de communication concrète

Compétences langagières
  • compréhension des consignes du jeu
  • production et réception orale
  • interaction
  • capacité d'écoute
  • capacité à transférer un message
Connaissances linguistiques
  • les pronoms compléments
  • les temps verbaux
  • un champ lexical/des champs lexicaux déjà étudiés

Lieu: en classe, en aménageant l'espace par la disposition des tables en "U", par exemple

On peut annoncer d'avance le jeu, pour que les apprenants puissent venir costumés en sorciers ou apporter une baguette. Comme ça, l'ambiance de fête influence l'envie de jouer des apprenants.

Déroulement
  1. On organise la classe en groupes de deux élèves, qui se placesnt face à face (on peut inviter sur la "scène" plusieurs groupes à la fois ou bien se limiter à les faire évoluer les uns après les autres)
  2. On leur explique qu'ils vont utiliser une formule, choisie en fonction  de la séquence d'apprentissage visée. Ainsi, pour réviser le présent, chaque élève prononce "Je te transforme en...".  Pour le futur simple: "Je te transformerai en...". Futur proche: "Je vais te transformer en...", etc.
  3. Chaque élève prononce clairement sa formule et attend que son adversaire dise la sienne, puis ils recommencent. Perd celui qui reste sans réplique
  4. Le professeur leur conseille d'utiliser des noms d'un certain champ lexical. Cependant, si d'autres mots, appartenant à d'autres champs, leur viennent à l'esprit, ils ne seront pas pénalisés.
  5. Le professeur écoute, mais ne corrige rien. Toutefois, il essaie de retenir des fautes récurrentes pour le bilan. Il n'intervient que si les élèves ont tendance à parler trop fort
  6. On demande au perdant de mimer  la chose en laquelle il a été transformé
D'autres consignes:

  • Chuchoter en français! Le professeur précise qu'il ne faut pas crier, puisque les sorciers n'ont pas besoin de le faire pour démontrer leurs pouvoirs
  • Les élèves "spectateurs" retiennent les scores et les mots prononcés par leurs copains

Prolongements



1. Exprimer les résultats:
le gagnant: "Je suis le gagnant/le vainqueur. Maintenant, Paul est un chapeau"
le perdant: "J'ai perdu. Maintenant, je suis un chapeau/une crêpe, etc. "
2. Exprimer les formules à la troisième personne et au passé composé. Les élèves qui ont assisté au combat prennent la parole pour annoncer un résultat. 

Exemples:
  • "Yvonne a transformé Léo en bateau"
  • Julien a transformé Claudine en corbeau"
2. Compte-rendu (à l'oral) des "combattants", en utilisant les pronoms compléments:

"Il m'a transformé(e) en grenouille"
"Je l'ai transformé(e) en chou"


On peut utiliser d'autres verbes à la place de "transformer": "être", "devenir", "changer", etc. 

Pour la révision du subjonctif, les formules possibles: "Que tu sois une souris", "Que tu te transformes en salade", etc. 
Avantages de ce jeu:

  • il privilégie la communication élève-élève
  • il suppose la répétition des structures d'apprentissage visées
  • il détend le cours par sa dimension ludique
  • il facilite les reprises (temps, noms, etc.)


Désavantages

  • le risque du désordre
  • tous les élèves d'une classe plus nombreuse ne peuvent pas "évoluer", si l'on veut avoir assez de temps pour la présentation des résultats et pour les autres activités décrites ci-dessus. Pourtant, le professeur peut procéder à un tirage au sort, tout en promettant de répéter un jour cette expérience...




Recherche personnalisée

2 commentaires: